1-4 Néhémie

 

                 NÉHÉMIE

                                                            LECON   1
                                                          Hans Hofman
      

 

Introduction

 

Dans les écrits hébraïques originaux, le livre de Néhémie fait partie livre d’Esdras.

Ce livre nous raconte la suite du retour du peuple juif de l’exil.

Néhémie se rendit à Jérusalem en 445 avant  Jésus Christ, environ 100 ans

après le retour d’un premier groupe de personnes au pays (538 av. J. Chr.).
Ces personnes rebâtirent l’autel, et réinstituèrent la cérémonie sacrificielle.

Dans leur engouement, ils commencèrent à rebâtir le temple. Mais ce faisant,

ils furent perturbés par les ennemis du nord pendant 18 ans. En 520 av. J. Chr.,

ils firent appel au roi de Perse, ce qui leur promit de reprendre la reconstruction

du temple, qui put être achevée en 516 av. J. Chr.

 

61 ans plus tard, Néhémie vint à Jérusalem. Autorisé par le roi Artaxerxès pour servir

en tant que gouverneur, il répara les murs de Jérusalem…
(introduction « Amplified Bible »)

Néhémie est un homme dévoué à Dieu. C’est ce qui devient clair quand on lit son

histoire dans le livre de Néhémie. Citons comme exemple ce passage qui réfère à son

entretien avec le roi : « Et le roi me dit : Que demandes-tu ?

Je priai le Dieu des cieux et je répondis au roi : Si le roi le trouve bon et si ton serviteur

lui est agréable, envoie-moi en Juda, … » (Néh. 2:4,5)

Cette conversation nous montre bien la position dans laquelle Néhémie se trouvait

à l’égard du roi. Et toute sa vie, tout ce qu’il faisait et tout ce qu’il disait nous montre

la relation plutôt naturelle qu’il entretenait avec Dieu.

Ayant atteint la maturité spirituelle et étant formé par le travail a la cour du roi.

Néhémie se révèle être un leader équilibré et entreprenant. Ces caractéristiques, on

les trouve également chez les premiers chrétiens et donc aussi dans l’église de Christ,

car : « Vous, au contraire, vous êtes une race élue, UN SACERDOCE ROYAL,

UNE NATION SAINTE, ... » 1 Pierre 2:9.

Choisi par Dieu, engagé comme prêtre royal et sanctifié en Jésus Christ pour le

service de Dieu.

 

Dans cette série, je voudrais placer à côté de Néhémie plusieurs personnes comme

par exemple le Seigneur Jésus, bien que nous apprendrons, à travers l’ancien et le

nouveau testament, à atteindre la maturité dans notre relation avec Jésus et le Père.

 

QUESTIONS :

 

LE PEUPLE DE DIEU / L’EGLISE

 

1. D’après Actes 2:41-47, qui appartient au ‘peuple de Dieu’ ou bien à la ‘nation

    sanctifiée’ ? ........................................................................................................

2. De quoi s’occupaient ces gens en plus de leur travail quotidien d’après Actes 2 :42 ?

   ............................................................................................................................

3. Quelles étaient les caractéristiques des premiers croyants :

    Actes 4:32 (nommez-en 2) …………………………………………………………..........…
    Actes 4:33 (nommez-en 2) ..........……………………………………………………………
    Actes 4:35 ............…………………………………………………………………………….

 

4. Quelles caractéristiques sont cités dans 1 Thess.

    1:1-10 et notamment dans les versets 9 et 10 ? ........................................................

    .............................................................................................................................

5. Nous avons vu déjà comment les premiers croyants se réunissaient pour prier

    ensemble. Ils persévéraient aussi dans l’enseignement et apprenaient donc aussi de la

    parole de Dieu ce que c’est que la prière et comment il faut prier.

    Ils apprenaient également qu’il y a un rapport entre la nature de la motivation et

    l’exaucement ou non les prières. Ils avaient un respect saint pour Dieu (ce qui n’est pas

    la même chose que d’avoir peur de Lui), et le Saint Esprit pouvait faire un travail puissant

    dans ces croyants. Des âmes furent sauvées, des malades guéris, et les croyants

    grandirent en nombre et en connaissance.

 

COMMENT PRIER

 

Dieu ne nous demande pas de mendier pendant que nous priions.

Prier Dieu, c’est parler à notre Père céleste. Nous n’avons donc pas besoin d’ajouter

‘Père’, ‘Jésus’ ou ‘Dieu’ au bout de chaque phrase comme nous ne le faisons non plus

avec notre père naturel. S’il est question d’une relation naturelle, basée sur la

communion quotidienne, on peut parler librement, sans multiplier de vaines paroles,

concrètement et avec une pleine assurance de ce que Dieu exauce ceux qui L’aiment

de tout leur cœur et qui Le cherchent ainsi.

 

6. Comment devons-nous prier d’après Hébreu 11:6 ? ……………………….........……….........
    Et d’après 1 Jean 3:21-23 ?............................................................................................

A. Dans la foi (Hébreu 11:6) ..............................................................................................
B. D’après Hébreu 11 :1, la foi , c’est ......................................................................……….
C. La foi est  nécessaire pour être entendue (1 Jean 3 :22-23) ..............................................
D. Avoir un cœur qui ne nous condamne pas (1 Jean 3 :21)
E. Dieu est celui qui entend / qui exauce et Lui seul est donc en position de poser des

    conditions.

« Dévouement - assurance - espérance »

Ce qui unit dans la relation, c’est la confiance en Dieu.

LE BESOIN, C’EST QUOI ?

« Le terme besoin a un sens assez large. Pourtant, il est important d’en parler.

Pour élargir notre horizon. Pour comprendre la nécessité d’être entraîné et d’avoir

suffisamment de connaissances bibliques, afin de pouvoir être un disciple de Jésus

Christ bien armé pour le combat. En élargissant notre horizon, nous pouvons aussi

être motivés pour agir.
Priez, cherchez la volonté de Dieu pour ta vie, pour savoir où aller et quand y aller,

et pour recevoir l’entraînement nécessaire. Notre Roi et Seigneur veut te le faire savoir,

et tu le sauras si au moins tu veux le savoir. C’est Lui qui a fait le premier pas.

Il s’attend à ce que tu fasses le pas suivant.

C’est ce qu’on appelle « marcher avec Dieu ».

 

Note : la recherche et l’orientation peuvent se faire en lisant par exemple les journaux

missionnaires et en priant, tout en te posant cette question-ci : où Dieu veut-il m’utiliser?

Pose-toi cette question-ci : le champ missionnaire autour de moi, est-ce que c’est là où

Dieu veut m’utiliser ? Et comment ? etc…


Lis Luc 21:8-19 pour voir la diversité du besoin auquel nous nous voyons confrontés

dans le monde aussi bien que dans les églises.

 

7.  Que devons-nous faire d’après Luc 14:13-14 lorsqu’il y a des besoins ?
     ..............................................................................................................................

8.  Dans Luc 13:10-13, Jésus parle avec autorité. Il possédait cette autorité car il était

     un envoyé, une personne ayant reçu l’autorité. Il a imposé ses mains à la femme

     et a prononcé la délivrance.

     Que Jésus fait-il dans le verset 10 ? ...........................................................................
     Comment Jésus a-t-il découvert cette femme liée dans le verset 12a ? ..........................

9.  Jésus l’a vue ; il était attentif et avait de la compassion envers les gens qui venaient

     l’écouter et qui étaient dans le besoin. Dans Jean 20:21, le Seigneur Jésus envoie

     ses disciples comme Son Père L’a envoyé sur la terre. As-tu déjà choisi d’être un vrai

     disciple (un élève ) de Jésus ?
     Comment pouvons-nous savoir d’après Jean 8:31 si nous sommes de vrais

     disciples de Jésus ?

 

Dans ce qui précède, nous avons traité ces trois aspects :

 

L’EGLISE DE DIEU     -     LE BESOIN     -     PRIER DANS LA FOI

 

Nous pouvons être confrontés au besoin de manières différentes :

  1.  Nous en sommes informés par un ancien / un pasteur ou par une personne.
  2. La personne elle-même nous en parle.
  3. Par la révélation du Saint Esprit.
  4. Nous voyons qu’il y a un besoin.

A.  Néhémie était mis au courant du besoin de son peuple par un frère et quelques

     hommes qui l’accompagnaient.

B.  Comment Néhémie a-t-il réagi ? Neh. 1:4-5 : Néhémie était touché et il

      ..........................................................................................................................…
     Nb : il ne se mettait donc pas à courir ou à juger. Cependant, il se tourna au donneur

     de la vie, le Dieu des cieux.

C.  Néhémie priait CONCRETEMENT (allant droit au but) et sans compromis. Neh. 1:5.

     Voir aussi : Philippiens 3:14, Matthieu 18:11, Luc 19:10, 1 Pierre 2:9.

Note : Prier de façon pertinente, en nous basant sur la parole de Dieu et sur Ses

promesses. Se baser sur la parole de Dieu, cela veut dire que nous prions en accord

avec la volonté de Dieu, pour qu’il vienne à Son but et qu’Il soit glorifié dans et à

travers nos vies. Voir aussi Jean 17:4.

 

D.  Néhémie se sanctifiait devant Dieu. Neh. 1:6-7.
     La confession des péchés. Les péchés personnels, les péchés familiaux et ceux

     des ancêtres, ainsi que ceux du peuple auquel Néhémie appartenait.
     Néhémie se sanctifiait devant Dieu AVANT d’entreprendre ce grand travail.

Note : lire 1 Jean 1:5-7, comparer avec Hébreu 9:14a.
En lisant Hébreu 9 :14b, nous apprenons quel est le but de cette purification.
L’exaucement de nos prières. Recevoir la guidance de Dieu (sans influence trompeuse

due aux péchés non confessés). Pouvoir être compagnons de Dieu (1 Corinthiens 3:9).

 Dieu est saint. Il est lumière et ne peut avoir part aux ténèbres.

Tout ce qui s’oppose à la propagation de la lumière (le témoignage de Dieu à travers

nos vies), doit être banni de notre vie.
Néhémie fait ici un témoignage puissant et nous apprend quelque chose de pratique.

Nous avons déjà lu 1 Jean 3:21-23. Comparez aussi ces versets à ce que nous venons

de dire.

 

E.  Dans ses prières, Néhémie rappelle à Dieu ce qu’Il a dit. Il Lui rappelle les alliances

     et les conventions qu’Il a faites Lui-même avec son peuple. (Néhémie 1:5, 80).

 

F.  Néhémie confesse qui ils sont en Dieu, par la rédemption. En le faisant,

     Néhémie prend « position ».

 

La stratégie dans le combat spirituel :

 

  1. Savoir qui est ton Sauveur.
  2. Savoir qui tu es en Christ.
  3. Te reposer sur les promesses de Dieu.
  4. Avoir un but concret et travailler pour l’obtenir.

   Lecon 2 Néhémie: Stratégie